Monuments in London

Pour visiter tous les monuments de Londres il faut énormément de temps, pas seulement parce que la ville est grande, mais aussi parce qu’il y a beaucoup d’oeuvres dans la capitale. Notre conseil est de prendre le temps de bien organsier les visites, voici les lieux à n’absolument pas manquer!

Rendez-vous sur le plan des monuments et musées de Londres.

Cleopatra Needle

L’Obelisque de Cléopâtre est un des obélisques de l’antiquité Eliopoli totalement formé de granite rose. Le second, identique, se trouve à Central Park à New York.

Cette création orientale messurant 21 mètres et pésant plus de 180 tonnes a été donné au gouvernement anglais en 1819 par le vice roi de l’Egypte. Elle arriva seulement à Londres en 1878 après de très longues négociations et un voyage en mer.

The fountain of Piccadilly Circus

The fountain of Piccadilly Circus

Au centre de la fontaine dessinée par John Nash et actuellement un des centres les plus importants de la capitale, s’élève la fontaine dessinée par Alfred Gilbert en 1893.

Cette oeuvre est surmontée par la statue d’un archer nu, symbole de l’Ange de la Charité Chrétienne.

Le monument rend hommage au philanthrope Lord de Shaftsbury qui durant toute sa vie a contribué à l’abolition du travail juvénile. La statue est devenue une icone de Londres au cours des années, un des plus célèbres quotidien anglais, l’Evening Standard en a fait un symbole commercial.

London Bridge

Situé à Canon Street London Bridge est le pont le plus antique de Londres.

Edifié par les romains il y a plus de 2000 ans, il relie la partie sud de l’île avec le Londonium, le village romain qui deviendra l’actuelle City. Vers l’an 1000 la construction fut détruite par le prince norvégien Olaf, en lutte avec les anglosaxons. Depuis cet épisode est née la première chançon pour enfants “London Bridge is Falling Down”.

Avec la reconstruction le pont fut fortifié avec des tour de garde au-dessus du pont. La version plus récente du pont cependant date de 1831, modernisée durant les années ‘60. En plus de la fameuse London Bridge Station, il y a deux attractions principales se trouvant à deux pas du pont, Borough Market avec sa nouriture délicieuse et l’effrayant London Dungeon.

London Eye

London Eye Thames

Le London Eye est la roue spectaculaire panoramique qui permet d’observer tout Londres, construite pour célébrer le nouveau millénaire, elle a un diamètre de 134 mètres qui en fait la plus grande roue panoramique du monde. Les capsules qu’elle contient ne sont pas de simples cabines, à l’intérieur vous y trouverez tout le confort technologique comme l’air conditionnée et une installation multimédia. Pour une vision optimale du panorama les cabines sont munies de verres courbés et laminés construits utilisant les techniques optiques les plus modernes. Le London Eye est souvent le protagoniste d’initiatives de différents types comme par exemple lors de Saint Valentin les amoureux peuvent profiter d’un tour de 30 minutes accompagnés de rosé et Champagne….une occasion idéale pour trinquer à un avenir ensemble!

The monument

Cette colonne romaine haute de plus de 60 mètres fut édifiée en 1677 pour se rappeller le grand incendie de 1666 et célébrer la reconstruction de la Capitale. Ce grand et singulier édifice s’élève dans le coeur de la ville, à deux pas de la City et est devenu depuis peu une attraction touristique grâce à l’ouverture au public présente depuis février 2009.

Les visiteurs peuvent monter le long de l’escalier à colimasson jusqu’au sommet pour profiter d’une vue incroyable en plein coeur de la ville. A l’intérieur sont organisés des évènements et exibitions artistiques.

The Gherkin

The Gherkin

Surnommé le  “cornichon” , c’est un gratte-ciel haut de 180 mètres sous forme de crayon qui s’élance au coeur de la City. Projetté par le Lord Foste cette originale construction de 40 étages et siège de bureaux fut inaugurée en 2004 en recevant tout de suite de nombreuses appréciations.

La forme particulière permet à la structure entière de consommer la moitié des besoins énergétiques qu’un immeuble d’un volume égal consommerait. Entre deux étages un espace a été laissé pour faire passer l’air et la lumière. En plus de sa forme des plus étonnantes il y a seulement une partie courbée dans toute la structure: la coupole de verre à son extrémité.

Saint Paul Cathedral

Saint Paul Cathedral

Nous sommes en train de parler de la cathédrale la plus célèbre d’Angleterre. La première cathédrale fut édifiée en 604 par les Saxons sur les cendres d’un temple romain. L’édifice connue une complète destruction vers l’an 1000 et par conséquant subit une reconstruction en 1241.

Cette splendide oeuvre architecturale vante une coupole de 110 mètres de haut, se trouvant en deuxième position après celle de San Pietro à Rome. A l’intérieur ont lieu de nombreuses cérémonies nationales et internationales comme les funérailles de l’amiral Nelson (qui repose encore aujourd’hui dans la crypte), ceux de Winston Churchill en 1965 ainsi que les noces de Carlo et Diana en 1981. En plus des visites guidées (et non); ici il est possible d’assister aux concerts quotidiens et gratuits à l’heure du déjeuner.

Palace of Westminster

Palace of Westminster

Le Westminster Palace, appellé aussi l’House of Parliament, est le siège des deux Chambres du Royaume Uni. L’immeuble est composé de différentes constructions, à gauche se trouve le big ben et le Clock Tower, la tour haute de 106 mètres qui renferme l’horloge la plus grande d’Angleterre avec un cadran de 7.5 mètres de diamètre et une aiguille des minutes longue de plus de 4 mètres.

La cloche remonte à 1858 et pèse plus de 14 tonnes. En continuant il est possible d’admirer la chambre de Lord, dont l’entrée principale est la St. Stephen’s Entrance, où si vous le souhaitez vous pouvez attendre d’être admis à l’une des séances des deux chambres , qui ne sont généralement pas ouvertes au public. Juste à côté vous trouvez tout de suite la House of Commons qui donne vie au gouvernement anglais avec le premier batiment.

Millenium Bridge

Splendide exemple d’architecture minimale, ce pont projetté par Norman Foster est long de bien 320 mètres et se forme seulement de deux piliers enfoncés dans le lit de la Tamise et deux cables qui le stabilise.

Millennium Bridge fut construit pour célébrer le nouveau millénaire , mais des problèmes de stabilité ont retardé sont ouverture en 2002. La structure, qui relie St Paul à la Tate Modern, est souvent visitée de nuit, quand l’utilisation de nombreuses lumières colorées lui donne un incroyable effet visuel.

Marble Arch

Marble Arch

L’impérieux Marble Arch de Londres composé d’arcs marbrés situé à deux pas d’Oxford Circus et Hyde Park a été projetté en 1828 par John Nash avec l’inspiration du plus célèbre arc de Triomphe à Rome.

Au début la structure était orientée du côté est de Buckingham Palace mais en 1851 elle fut remise dans sa position actuelle. Durant les célébrations, seulement les troupes du roi et la cavallerie royale ont le droit de passer sous les arcs. Sur le sommet des arcs sont gravés des figures féminines qui représentent certains continents: l’Europe d’une partie et l’Asie et l’Afrique d’une autre. A son ex trêmité on trouve la statue de Minerve, Dea.

Westminster Abbey

Westminster Abbey

La Westmister Abbey, voisine du Palace of Westminster in Parliament Square, date de 1065 et fut construit par Edouard le Confesseur. Au cours de l’histoire l’abbaye fut de nombreuses fois endomagée et reconstruite jusqu’à l’actuel complexe construit au XIII siècle. Devant ses coupelles ont été couronnés tous les Rois Anglais exepté Edouard V et VII. Il y a les tombes de plus de 3000 personnes parmis lesquelles des rois, reines et illustres personnages.

Trafalgar Square

Trafalgar Square

Trafalgar Square est une des places les plus célèbres du monde. Finie en 1845 cette place est le siège du National Gallery, ainsi que le théâtre de beaucoup de démonstrations politiques au cours de toute l’année. Ici chaque jour des centaines de touristes assistent aux performances quotidiennes de beaucoup d’artistes de rue qui trouvent l’espace idéal pour leur exébitions.

Sur la place se trouve la fameuse colonne de Nelson, l’ammiral anglais légendaire, entouré de quattre lions. Depuis sa plus fameuse bataille (la bataille de Trafalgar dans durant laquelle il vaincu les flottes de Napoléon) le nom de cette place changea. Les quattre piliers avaient été élevés pour servir de base à une immense statue équestre de William IV, restée en chantier pour manque de fond.

Les autres éléments qui ornent la place sont les fontaines, récemment dotées de nouveaux led colorés pour l’illumination nocturne. L’hiver ils surélèvent un énorme arbre de Noël, semblable à celui de la Grand-Place de Bruxelles, en Belgique. A côté se trouve l’Admiralty Arch, la construction que le roi Enrico VII fut don à la reine Victoria et qui relia Trafalgar Square avec le Mall.

Tower of London

Tower of London

Le “Palais Royale et la Forteresse de sa Majestée” plus souvent appellée Tower of London (tour de Londres) est l’édifice le plus antique utilisé par le Gouvernement Britannique.

Construit par Guillaume le Conquérant versl’an 1000 cette imposante construction fait maintenant parti du patrimoine de l’Unesco et fut utilisée comme résidence royale, forteresse défensive, prison (où fut enfermé Guy Fawkes), point d’observation ainsi que salle de torture (où fut torturé Anna Bolena), coffre fort (les bijoux de la couronne fut gardés ici), zoo et d’autres encore. A l’intérieur demeure la White Tower (la tour blanche), sa partie la plus antique.

Tower Bridge

Tower Bridge

Tower Bridge est l’unique pont suspendu et à bascule de Londres. A deux pas de la Tower of London, duquel il prend son nom, ce pont est le plus spectaculaire et iconique de la ville. Construit au XIXème siècle pour relier la ville à l’East End de Londres toujours plus développé, ce pont régule sia le traffic urbain que naval.

Tower Bridge est long de 224 mètres et est souvent plein de touristes qui veulent admirer la grandieuse structure ainsi que la Tower Bridge Exhibition qui permet à ceux qui le souhaitent d’admirer les tours à l’intérieur, de leur sommet depuis lesquelles profiter de la vue de la ville jusqu’aux fondements pour observer de près les mécanismes de son bon fonctionnement.